Pochettes En Passant Par La Loren

Bienvenue dans l’atelier secret de fabrication des pochettes En Passant Par La Loren !

Faisons tout d’abord une escale du côté de Lille, ville du Nord, ville de textile, ville de culture; pour y rencontrer notre amie Loren !Pochettes En Passant Par La Loren

Les pochettes En Passant Par La Loren sont de petits bijoux textiles, bourrés de créativité, de poésie et de simplicité, tout ce qu’on aime !

Petit tour dans les ateliers de fabrication de pochettes En Passant Par La Loren.

Et oui, c’est là que tout commence : un petit tour à la Droguerie, dans le Vieux Lille, quelques coupons de Liberty en poche et nous pouvons démarrer la fabrication !

Tissus Liberty

Tissus Liberty

D’abord, il faut découper chaque pièce de la pochette selon les patrons de Loren. Nous avons choisi le « porte carte » qui a déjà fait ses preuves : on peut y glisser sa carte d’identité, ses cartes de visites ou ses ticket pour ne pas que ça traîne au fond du sac, très pratique !Pochettes En Passant Par La Loren

Après la découpe, en plus d’avoir quelques crampes, on continue la découpe, parce que c’est long ! Pour une pochette, il y a sept découpes à faire !

Puis c’est là que l’assemblage débute. Ça commence facile : il s’agit d’assembler la doublure intérieure à la toile extérieure. Ça tourne un peu, mais globalement, c’est à plat. Pour les étapes plus techniques, on laisse faire la pro !Pochettes En Passant Par La LorenPochettes En Passant Par La Loren

Loren a du talent et de l’expérience, en quelques jours, la boîte à chaussure se remplit et ne contient plus les pochettes terminées qui s’empilent ! Il y en a plus d’une centaine ! Chapeau l’artiste : de la qualité, du fait main, du made in France, what else ?Pochettes En Passant Par La Loren

La boîte à chaussure, transformée en boîte à pochettes En Passant Par La Loren, est envoyée à l’atelier du Morimont, pour une étape finale : la sérigraphie !

Dernière étape, la sérigraphie des pochettes en Passant Par La Loren.

La sérigraphie est une technique d’impression qui permet la réalisation d’impressions en série de façon rapide et en utilisant peu de consommable  (l’encre) !

PochettesMorimont-photographe-Guilhem-de-Lepinay-8

Positionnement de la pochette sur la Print Box (WHE)

Pour cela, on utilise un châssis en bois sur lequel est fixé un tamis rectangulaire. Sur ce tamis très fin, nous obstruons les micro-trous de la partie qui n’est pas imprimée, reste le logo du Morimont de libre. Cette étape est faite en amont de la sérigraphie.

PochettesMorimont-photographe-Guilhem-de-Lepinay-6

Application de l’encre au travers du tamis.

Ensuite, nous glissons chaque pochette, une à une, sous le tamis, puis nous appliquons l’encre à l’aide d’une raclette. En quelques secondes, la pochette est imprimée.

PochettesMorimont-photographe-Guilhem-de-Lepinay-2

Enfin, pour fixer l’encre au tissus, nous devons la sécher au décapeur thermique pour permettre la polymérisation de l’encre sur le textile. Nous obtenons notre motif de façon définitive, qui gardera son aspect légèrement brillant au fur et à mesure de l’utilisation et des lavages !

PochettesMorimont-photographe-Guilhem-de-Lepinay-12

Séchage au décapeur thermique : + de 300°C à la sortie de ce gros sèche-cheveux !

Alors peut-être serez-vous parmi les chanceux à recevoir une de ces pochettes. Le premier à laisser un commentaire à cet article recevra sa pochette En Passant Par La Loren, siglée le Morimont ! A vos claviers !

PochettesMorimont-photographe-Guilhem-de-Lepinay-15

Échantillon de pochettes, faîtes vos jeux !

4 réponses
  1. Plissonneau dit :

    Trop mignonnes ces pochettes, j’en veux une! Et c’est l’occasion de faire la pub du morimont à chaque fois qu’on la sort de son sac. 😉
    Bisous et bravo pour le goodies francais, fait main et utile!
    Elise

    Répondre
  2. Laetitia dit :

    Ah oui elles sont top ! En voilà une bonne idée qu’elle est excellente… Et en plus on vous voit en photo, c’est chouette 🙂 bonne année à tous ! Bizz

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *